Chatterton (1994)

Publié le par guillaume kostyszin







Moins populaire que Fantaisie Militaire et pourtant aussi fluide si ce n'est plus, Chatterton est la porte d'entrée du renouveau musical d'Alain Bashung en ce début des années quatre-vingt dix.

On entrevoit les grands espaces à travers J'passe pour une caravane et la guitare aérienne de Michael Brook semble se fondre à travers les paysages esquissés de chaque morceau.

A partir de Chatterton la musique et les mots deviennent plus abstraits, de nouveaux horizons s'ouvrent et pour la première fois Jean Fauque cosigne tous les titres.

Pouvant apparaitre claustro à la première écoute, cet opus se révèle finalement et paradoxalement être une sublime bouffée d'oxygène.

Quinze ans après sa sortie dans les bacs, Chatterton semble encore avoir des années d'avances sur le reste de la production musicale française.

 


 

Tracklist :

1. A perte de vue  2. Que n'ai-je  3. Ma petite entreprise  4. Elvire  5. Un âne plane  6. Après d'âpres hostilités  7. J'avais un pense-bête  8. J'passe pour une caravane  9. Danse d'ici  10. A Ostende  11. L'apiculteur  12. J'ai longtemps contemplé

Publié dans Discographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kfigaro 10/05/2006 11:01

excellente description de ce disque, c'est tout à fait ça, le style est très onirique et rêveur, c'est moins torturé que "Novice", moins country-blues que "Osez Joséphine" mais plus lyrique et éthéré...