Bashung & Moi

Publié le par guillaume kostyszin

 

Moi et Alain Bashung le 2 octobre 2004 à Caen / Hérouville St-Clair.



Mon histoire avec Bashung est sans doute similaire à celle d'autres amateurs de musique.


J'ai connu sa musique comme la plupart des français au début des années 80 avec les hits Gaby, Vertige de l'Amour et Rebel. A cette époque j'avais à peine une dizaine d'années et avec les copains de l'école nous reprenions souvent le fameux refrain "Tu devrais pas me laisser la nuit ,j'peux pas dormir j'fais des conneries".
Ensuite il y eu les tubes que j'aimais bien tels L'Arrivée du Tour, SOS Amor ou encore Malédiction, mais à l'adolescence, j'etais beaucoup plus intéressé par le cinéma. J'ai vraiment commencé à avoir des atomes crochus avec la musique à la fin de l'adolescence. Par contre ce qui est sûr,c'est que j'ai toujours aimé Alain Bashung, le personnage et son attitude. Il avait une image un peu destroy et il semblait un peu à l'écart et j'ai toujours été attiré par ce genre de personnes". Lors de ces années, j'écoutais surtout des artistes et groupes anglo-saxons du style U2, Queen et David Bowie qui reste pour moi une référence absolue en matière de rock.

Vint l'année 1995 où je fus embauché dans une radio locale située dans mon l'agglomération de ma ville (Caen) et l'on avait dans la discothèque l'album Chatterton que je commençais à découvrir. Ensuite j'achetais le best-of de 1993 où à ma surprise des titres dont les noms ne me disaient rien,ne m'étaient finalement pas inconnus. Inscrit à la médiathèque locale, je commençais à louer ses albums, les premiers à m'avoir convaincu furent Roulette Russe,Osez Joséphine et surtout Play Blessures qui encore aujourd'hui reste mon favori. L'écoute de ces disques fut une révélation.

Un collègue fan de Bashung me conseilla le coffret 1992 et quelques jours plus tard ce dernier était arrivé sur mon étagère. J'achetais également les derniers albums qui me manquait. Pour la seule fois de ma vie j'avais l'impression d'avoir quelque part un grand frêre ou quelqu'un qui mettait en musique des choses que j'avais du mal à exprimer. Il ne me restait plus qu'à écouter ses disques en attendant une prochaine tournée vu la dernière venait de se terminer.

Janvier 1998 et le jour de la sortie de Fantaisie Militaire, je cours acheter le chef-d'oeuvre. J'attendais avec impatience la tournée qui allait suivre mais de tournée il n'y en eu pas.

Le grand moment arriva le 24 novembre 2003 au Bataclan à Paris, enfin j'allais le voir sur scène en chair et en os. Et comme pour rattraper les années d'attente, j'eu la chance de le rencontrer avant le concert. Je vis un homme très calme et très humble, ne se prenant pas du tout pour une star qui parla un peu avec moi et deux-trois autres personnes et qui signa aussi quelques autographes. Quelques heures plus tard j'avais enfin vu Alain Bashung sur scène !

J'ai suivi la tournée des "Grands Espaces" du mieux que je pus, assistant à dix concerts dont le Zénith et l'Olympia dans la capitale. J'ai aussi vu quelques concerts en province dont ceux de Rouen, St-Malo, Deauville et Hérouville St-Clair (ouais chez moi dans mon agglo !). Sans oublier le superbe premier soir à la Cité de la Musique de la Vilette en 2005.

Après la pause de 2006-2007, c'est reparti en 2008 avec la sortie de Bleu Pétrole et la tournée qui suit. J'ai pu faire notamment la première date à Lille, des concerts lors de festivals et plusieurs à Paris.

A chaque fois que j'ai vu Alain Bashung, ce fut un grand plaisir, a chaque fois un grand moment de ma vie.

J'ai vu Alain Bashung pour la dernière fois juste après le concert du 23 novembre 2008 à L'Elysée-Montmartre. Il était avec Chloé à l'arrière de la voiture que le ramenait sans doute chez lui. En passant devant moi il m'a fait un petit signe de la main puis la voiture s'est engouffrée dans la nuit...




 

Un aperçu de ma collection qui ne cesse de grandir . (sur mon ancien super-canapé ;))

 

 

Commenter cet article

francis 20/11/2009 10:37


Bonjour

J'ai eu l'impression d'être passer à coté de lui et en fin de compte je me suis aperçu que je connaissais toutes ses chansons!!  bizarre.
Peut tu me dire ou je peut le textes  de son dernier a l'elysé
es ou faut il que les pique a droite et a gauche Merci

bien ton site


corbel william 17/05/2009 14:42

super ton site guillaume sur alain trés complet pour moi c est une référence je suis fan depuis que je lai vu au havre en 1990 sur la tournée no  vice voila c est dur le deces alain sinon jai des photos  perso de concert novice et confession publique au havre pour mettre sur ton site et bravo encore a toi allez continue comme sa dit il continue comme sa  a bientot j espére                        cordialement william                       

fabien 26/03/2009 13:54

Bravo pour votre site. Une simple question en voyant votre collection (photo ci-dessous). Est-ce le 33 T de osez joséphine que l'on aperçoit sur le canapé ? (je ne savais pas que cet album était sorti en vinyle - est-ce le cas ?). Par avance merci pour votre réponse

reybard 14/03/2009 23:21

Bonjour,Aujourd'hui est un vrai jour de deuil: un grand monsieur est parti: je le regrette déjà.Merci pour ce qu'ils nous a tous apporté. Ses textes me manqueront, cela fait plus de 20 ans que ses chansons m'accompagnaient. Un gros blues, partage par vous tous j'imagine.Ciao l'artiste

ponpon 12/05/2008 14:17

super ton site, un site de passionné sur Bashung. Et les sites sont rares.Et l'ABC des titres d'Alain est très bien, assez complet dans l'ensemble.Continue dans cette voie.